Éditer cette page

Enseignement aux jeunes

Adaptation scolaire



Les services éducatifs liés à l’adaptation scolaire sont une priorité au sein de la Commission scolaire de la Beauce-Etchemin.

D’une part, il s’agit d’orienter l’organisation des services éducatifs aux élèves handicapés et aux élèves en difficulté afin d’assurer à ces élèves des services adaptés selon l’évaluation de leurs capacités et de leurs besoins selon les ressources disponibles.

D’autre part, les intervenants ont à définir les modalités d’évaluation, d’intégration, de regroupement de ces élèves ainsi que les modalités d’élaboration et d’évaluation des plans d’intervention qui leur sont destinés.  



Regroupement et parcours possibles

NIVEAU PRIMAIRE


Le groupe de cheminement s'adresse à des élèves dont les écarts en français et en mathématique rendent la scolarisation difficile en classe régulière. Les programmes d'études utilisés sont les mêmes qu'en classe régulière, mais adaptés au niveau d'apprentissage de chacun des élèves. La grille-matières est similaire à celle des classes régulières. Ce groupe dessert habituellement entre dix et quinze élèves.

La classe-ressource regroupe habituellement de dix à quinze élèves pour le français et la mathématique, parfois pour une autre discipline. Les écarts que présentent ces élèves en français et en mathématique rendent la scolarisation difficile en classe régulière. Les programmes utilisés sont ceux des classes régulières, mais adaptés pour tenir compte du profil de compétences des élèves. Ces élèves sont intégrés en classe ordinaire pour les autres disciplines.

Ce groupe est constitué habituellement de six à douze élèves qui nécessitent des programmes adaptés en raison des limites importantes de leur développement cognitif. Il s'agit également d'élèves dont les capacités fonctionnelles au plan de l'autonomie personnelle et sociale nécessitent un besoin d'assistance et d'entraînement.

Ce service permet d'offrir aux élèves un service scolaire spécialisé de 1er cycle du primaire qui leur permettra de réintégrer le plus rapidement possible le milieu le plus normalisant, et ce, pour une durée maximale de 2 ans.

Les critères d'admission sont les suivants :
  • Troubles envahissants du développement ou autisme nécessitant des mesures d’encadrement particulières pour plus de 50 % du temps d’enseignement
  • Élèves capables de faire des apprentissages en lien avec le PFEQ niveau 1er cycle
  • Autonomie fonctionnelle comparable à un fonctionnement global de 3 ans et plus
  • Avoir fait une année au préscolaire

Groupes en troubles du comportement et troubles graves du comportement :
Ce cheminement particulier s'adresse à l'élève présentant des troubles du comportement se manifestant par des besoins importants et d'encadrement qui l'empêchent d'atteindre ses objectifs sociaux et scolaires en classe régulière ou dans une autre catégorie de cheminement particulier. Son objectif principal est de permettre à l'élève de développer des attitudes adaptées à l'école en lui fournissant le soutien nécessaire, tant sur le plan de la socialisation que celui de l'apprentissage scolaire. Ce cheminement vise le retour de l'élève en classe régulière ou dans un autre type de cheminement lorsqu'il démontre un niveau de développement affectif et social suffisant.

NIVEAU SECONDAIRE


Ce cheminement particulier s'adresse à l'élève qui présente des écarts assez importants avec les autres élèves de son âge en langue d'enseignement et en mathématique – la plupart du temps – mais pour lequel on peut envisager un passage en classe ordinaire éventuellement. Il offre à un groupe d'élèves un encadrement personnalisé et une adaptation de l'enseignement respectueuse des caractéristiques de la clientèle. L’horaire y est aménagé de façon à ce que les élèves bénéficient d’un peu plus de temps pour l’apprentissage du français et de la mathématique.

L'élève y reçoit un enseignement adapté à ses besoins qui prend appui sur les mêmes programmes d'études que ceux utilisés en classe ordinaire.

Ce cheminement particulier s'adresse à l'élève du 1er cycle du secondaire qui, dès son entrée au secondaire, présente un retard scolaire trop important pour envisager son intégration en classe ordinaire. Ce retard est généralement de plus de deux ans en langue maternelle et en mathématique. 

Ce type de formation vise l'atteinte des objectifs de formation générale dans le respect du régime pédagogique. L'adaptation de l'enseignement aux caractéristiques et aux besoins de l'élève demeure le moyen d'atteindre les objectifs visés. Des nouvelles passerelles sont maintenant accessibles pour les élèves qui y cheminent.

Ce projet s’adresse à des élèves ayant réussi au moins deux des trois matières suivantes : français, anglais ou mathématique du 1er cycle du secondaire tout en étant inscrits en 3e année du secondaire en français, anglais et mathématique. Elle ne s’applique qu’à des élèves qui, au 30 septembre de l’année scolaire où ils débutent, sont âgés d’au moins 15 ans.

Il s’agit d’une formation concrète, proche du milieu du travail, préparant les élèves à la formation professionnelle. Des stages en entreprise, dans un centre de formation professionnelle ou dans la communauté peuvent d’ailleurs être réalisés dans le cadre de cette formation.

Cette formation s’inscrit dans un parcours axé sur l’emploi. Elle s’adresse à des élèves d’au moins 15 ans qui ont atteint les objectifs des programmes d’études du primaire en français et en mathématique, sans toutefois obtenir d’unités du 1er cycle du secondaire dans ces mêmes disciplines. L’élève y chemine dans une formule d’alternance travail-études.

D’une durée d’un an, ce parcours mène directement au marché du travail; il peut aussi, à certaines conditions, déboucher sur des programmes de la formation professionnelle ou encore sur la poursuite d’études en formation générale.

Cette formation s’inscrit dans un parcours axé sur l’emploi. Elle s’adresse à des élèves d’au moins 15 ans qui n’ont pas atteint les objectifs des programmes d’études de l’enseignement primaire en français et en mathématique. L’élève y chemine dans une formule d’alternance travail-études.

La formation s’échelonne sur trois ans. Au terme de ces trois ans, l’élève peut aller sur le marché du travail. Certains élèves pourront, après la 2e année de formation et à certaines conditions, accéder à la formation menant à l’exercice d’un métier semi-spécialisé.

L’apprentissage individualisé est une mesure d’aide qui permet à des élèves présentant des écarts importants en français, anglais ou mathématique d’accéder à la formation professionnelle ou, exceptionnellement, d’obtenir un diplôme d’études secondaires. Un matériel adapté est utilisé pour permettre à chacun des élèves de progresser à son rythme.

Les élèves qui y cheminent démontrent de l’intérêt face aux apprentissages et une certaine autonomie. Pour être admissibles, ils doivent être âgés de 15 ans au 30 septembre et en voie de réussir le 1er cycle du secondaire; à plus long terme, ils ont la capacité de réussir un 4e secondaire.

Le CFER de Beauce est un lieu de formation où l'on favorise le développement de personnes autonomes, de citoyens engagés et de travailleurs productifs. Les valeurs clés du CFER sont la rigueur, le respect, l’engagement, l’effort et l’autonomie. Les élèves inscrits à ce programme développent des compétences liées à la récupération et au recyclage du bois qui leur permettront, après deux années, de devenir des travailleurs recherchés.

L'élève empruntant ce type de cheminement est âgé d'au moins 16 ans au 30 septembre de l'année scolaire. Il présente des retards d'apprentissage suffisamment importants pour compromettre ses chances de réussite en classe ordinaire.

Seule la polyvalente Benoît-Vachon de Sainte-Marie offre ce parcours dans notre commission scolaire.

Le programme d'initiation à la vie sociale et professionnelle s'adresse à des élèves dont les caractéristiques au plan du développement cognitif obligent à l'adaptation des programmes éducatifs réguliers. Il s'adresse également aux élèves dont les capacités fonctionnelles au plan de l'autonomie personnelle et sociale nécessitent un besoin d'assistance ou d'entraînement. Pour y parvenir, le programme vise à :
  • stimuler le développement des apprentissages
  • développer des comportements adaptés à différents contextes sociaux
  • maximiser la participation à la vie de la communauté
  • développer les connaissances et les attitudes essentielles à une conduite autonome
  • permettre sa participation au marché du travail.
Le cours comprend trois programmes :
  • les Programmes d'études Adaptés avec Compétences Transférables Essentielles (PACTE) 13-15 ans
  • le programme Démarche Éducative Favorisant l'Intégration Sociale (DÉFIS) pour les 16-21 ans
  • le programme de développement pour les élèves présentant une déficience intellectuelle profonde.

Groupes en troubles du comportement et troubles graves du comportement :
Le Centre de ressources multidisciplinaires a pour objectif de répondre aux besoins de scolarisation, de réadaptation et d'intégration sociale des élèves qui présentent des troubles graves de comportement, en créant un contexte éducatif et une structure d'organisation qui facilitent la concertation et qui assurent la qualité et l'efficacité des services.

Cet objectif s'inscrit dans une perspective de complémentarité des services offerts par le réseau de l'éducation et le réseau de la santé et des services sociaux. La clientèle visée regroupe des élèves de 10 à 18 ans.